Quelles sont les limites du e-learning ?


Temps de lecture: 3 minutes

Quelles sont les limites du e-learning ?

Depuis quelques années, le e-learning séduit de plus en plus les entreprises mais aussi les internautes, qui y trouvent des formations professionnelles de qualité.

Les avantages reconnus de la formation en ligne ne manquent pas :  économie, formation de masse, gain de temps.

Néanmoins, même si la formation e-learning fait beaucoup d’adeptes, il n’en demeure pas moins que ce système possède aussi ses propres limites.

C’est surtout du côté des entreprises qu’il faut regarder car certains salariés éprouvent une certaine réticence face à une méthode d’apprentissage toute nouvelle qui les sort de leurs habitudes.

Premiers signes de réticence

  • Isolement : en effet, qui dit formation en ligne implique une notion de distance et c’est là qu’un premier signe de faiblesse peut apparaître.
    L’ordinateur est certes un formidable outil qui permet de véhiculer un nombre incalculable d’informations et d’apprentissages mais il demeure un objet froid, impersonnel avec lequel il est difficile de converser et d’échanger.
    Pas toujours évident de se former par l’intermédiaire d’un logiciel à la place d’un véritable formateur.
  • Absence d’échanges directs : dans le même esprit que précédemment, l’e-learning ne permet d’échanger véritablement avec un formateur et cela peut être décourageant. Même si le cours est fantastique et très bien conçu, l’encadrement par un formateur est indispensable pour maintenir la motivation.
  • Les problèmes d’organisation : il n’est pas toujours facile de s’octroyer du temps pour étudier ou s’auto-former sur son lieu professionnel ou encore chez soi.
    Il est important de travailler sur l’état d’esprit, que ce soit du côté de l’apprenant que de l’entreprise.
  • Toutes les disciplines ne peuvent pas s’adapter, à l’instar de la physique, mécanique, chimie, etc.

Limites chez l’entreprise, l’apprenant et le formateur

Pour l’entreprise

  • Les entreprises sont parfois frileuses face aux nouvelles technologies
  • Aucun contrôle sur la motivation et l’implication des apprenants.
  • Un réel investissement en matériel et logiciels.
  • Codes contenus d’e-learning difficiles à concevoir quand il s’agit de domaines pointus.

Pour l’apprenant

  • Appréhension ou peur de l’outil informatique en lien avec la transition digitale
  • Réticence face aux nouvelles technologies
  • Gestion de l’autonomie pas évidente
  • Gestion de la motivation, effort de concentration
  • Pas de contacts directs avec le formateur

zfef

Pour le formateur

  • Pas ou peu de contacts avec l’apprenant
  • Modification de son rôle de connaisseur en « chef d’orchestre »
  • Communication orale plutôt qu’écrite.

Comme tout outil, le e-learning possède ses points forts mais aussi ses limites. C’est à chaque RH de les appréhender dans leur globalité afin de déterminer le meilleur mode d’apprentissage.

A lire aussi, notre article sur le mobile-learning et l’avenir de la formation en ligne.

Leslie Tedgui
leslie.tedgui@moovone.fr

Chief Marketing Officer

À lire également


Commenter l’article


Il n'y a pas de commentaires

Poster un commentaire

Demandez une démo

Découvrez comment notre solution peut accompagner la transformation de votre entreprise



*obligatoire