Le management frugal


Temps de lecture: 3 minutes

Le management frugal

En cette période post-crise économique, de nouveaux modes de fonctionnement voient le jour afin de produire toujours mieux et plus tout en disposant de moins.

En somme, cela consiste à faire mieux avec peu.
On appelle cela le management frugal ou innovation « Jugaad » (signifie ingéniosité en hindi).

Concrètement, qu’et-ce que cela signifie pour les entreprises ?
Il s’agit, en fait, de trouver de solutions entièrement nouvelles et économes à propos de la gestion des matières premières et de l’énergie.

Un nouvel ordre des choses

Le management frugal provient des pays en développement comme l’Inde où elle s’inscrit aujourd’hui comme une stratégie fondamentale à long terme.
De nombreuses initiatives sont prises et démontrent l’efficacité de ce type de management : en partant d’une problématique et en ayant peu de moyens, il est tout à fait possible de mettre en place des innovations dites de rupture.

Le management frugal répond à la pression des consommateurs, des collaborateurs et même du gouvernement qui sont soucieux de leur budget ainsi que l’environnement.

Quelle application pour les entreprises ?

Le plus important dans cette vision du management est que les chefs d’entreprise habitués à un mode de management assez directif ne pourront plus imposer seuls toute forme d’innovation.
Il faut que l’ingéniosité humaine soit au cœur du processus et non l’informatique ou les robots.

Quels leviers activer pour mettre en route le management frugal ?

Pour initier ce nouveau mouvement managérial, il faut arrêter de considérer son environnement comme s’arrêtant aux actionnaires mais l’élargir à tous les collaborateurs.

Ensuite, il est nécessaire d’avoir un leadership fort car le changement est systémique : la culture de l’entreprise ne doit plus être identique à l’ancienne (celle qui était incarnée par les dirigeants).
Il faut multiplier les partenariats avec des start-ups pour exposer l’entreprise à une culture dite frugale et flexible à la fois, sans avoir à bouleverser brutalement la culture de l’entreprise.

L’entreprise doit aussi se poser la question si elle possède le modèle d’affaires approprié pour tirer parti d’une idée, ce qui va impliquer différents métiers de l’entreprise dans le processus, de la partie stratégie jusqu’au marketing.
Tout le monde doit réfléchir ensemble aux impacts et à la pertinence des projets.

Pistes pour s’ouvrir au management frugal

Etre ouvert à la contrainte : même si l’environnement est de plus en plus complexe, il faut toujours le considérer comme une opportunité pour s’ouvrir vers l’innovation.
savoir improviser en sortant des process traditionnels est une des clés.
• S’interroger sur sa capacité à reprendre des innovations existantes et les appliquer dans de nouvelles industries : l’entreprise et le management en règle générale doit être spécifique, se mettre à la place des clients et développer des solutions flexibles.
Ne pas hésiter à solliciter les collaborateurs en interne mais aussi les fournisseurs et les clients pour développer une nouvelle solution ou un produit innovant.
Libérer du temps aux équipes : il est important d’instaurer des temps de veille intelligente par semaine pour s’inspirer des nouvelles tendances, prendre la température auprès des autres entreprises et startups afin de libérer la créativité et la capacité d’innovation.

A lire aussi : Les nouvelles approches de formation

 

Leslie Tedgui
leslie.tedgui@moovone.fr

Chief Marketing Officer

À lire également


Commenter l’article


Il n'y a pas de commentaires

Poster un commentaire

Demandez une démo

Découvrez comment notre solution peut accompagner la transformation de votre entreprise



*obligatoire