Pas d’accompagnement, fuite des talents


Temps de lecture: 3 minutes

Pas d’accompagnement, fuite des talents

Existerait-il un paradoxe sur le marché de l’emploi en France ?

Il semblerait que oui car alors que la courbe du chômage peine à s’inverser et à descendre, les employeurs éprouvent de plus en plus de difficultés à recruter certains profils et surtout à les conserver.
De qui parle-t-on ? De ces fameuses perles rares, de ces « cerveaux », ces talents qui semblent quitter le navire France sans qu’on puisse les retenir.
Comment expliquer ce phénomène ?
Pourquoi aucun accompagnement n’est-il fait pour garder nos talents ? Quelle stratégie faut-il mettre en place pour les retenir ?
Cette question de la gestion des talents est primordiale pour booster notre productivité.

Une crise de confiance

Aujourd’hui, en entreprise, le bien-être psychologique est un enjeu de taille : entre 86 et 92% des salariés (PME et moyennes entreprises) sont unanimes pour l’affirmer et les DRH seraient 66% pour s’accorder sur la nécessité d’améliorer les relations internes.
Néanmoins, pour les grandes entreprises, la raison première pour promouvoir le bien-être au sein d’une entreprise est le besoin d’attirer et de retenir des talents.

Pourquoi ce désamour ?

La surprise peut être de taille quand on sait que les Français ont l’envie de se lancer dans une aventure entrepreneuriale (environ 1 Français sur 5).
Dans un pays qui fustige constamment la réussite, qui montre du doigt les entrepreneurs, on pourrait imaginer que l’envie d’entreprendre soit quasi inexistante, voire étouffée dans l’œuf.
La raison est multiple et simple à comprendre à la fois : c’est la peur d’échouer, le peu de reconnaissance et le peu de soutien (financier).

Cette crise de confiance s’étend aujourd’hui aux talents : aujourd’hui, la France est confrontée à un départ de nouveaux patrons, de jeunes créateurs de startup, de porteurs de projets pour des pays limitrophes voire pour l’Asie comme Singapour ou l’Amérique du Sud (Brésil, Chili) et les Etats-Unis.

Valoriser des potentiels

L’entreprise a besoin de talents or il existe 2 façons de les conserver et d’en recruter :
• Les attirer grâce à un recrutement adapté : perspective de carrière, qualité des produits, nouveau système de management, accompagnement personnalisé.
• Investir en interne dans son propre vivier de futurs talents.

Pour gérer au mieux les talents, il faut valoriser les potentiels internes, à la condition que l’entreprise ait déjà mis en place un système de détection des talents et que l’entreprise soit dotée de moyens de former et accompagner les potentiels come avec la formation en ligne.

La France est un formidable pays qui regorge de talents, ce sont des atouts inestimables ; il serait juste, enfin, qu’elle apprenne à conserve intacte cette envie d’entreprendre et de réussir autant chez ceux qui ont envie de créer que chez ceux qui se sont déjà lancés.

Sur le même sujet, à lire aussi :

Leslie Tedgui
leslie.tedgui@moovone.fr

Chief Marketing Officer

À lire également


Commenter l’article


Il n'y a pas de commentaires

Poster un commentaire

Demandez une démo

Découvrez comment notre solution peut accompagner la transformation de votre entreprise



*obligatoire