Pourquoi le modèle de formation traditionnelle s’essouffle-t-il ?


Temps de lecture: 3 minutes

Pourquoi le modèle de formation traditionnelle s’essouffle-t-il ?

Aujourd’hui plus qu’auparavant, la formation professionnelle demeure un enjeu important dans le contexte économique qui est le nôtre.

Et la question du modèle de la formation se pose : est-il toujours en adéquation avec les besoins et les demandes de notre société ?

Un ancien modèle

Le modèle de formation traditionnelle est plus souvent connu sous l’appellation « 70/20/10 ».

Ceci signifie que la manière dont nous nous formons et apprenons se divise en 3 parties distinctes qui sont 70% d’apprentissage (réalisé à travers nos expériences et les pratiques de notre quotidien), 20% d’apprentissage à travers nos interactions sociales et 10% d’apprentissage via uniquement des canaux classiques de formations.

En ce qui concerne les 10% de formation traditionnelle (aussi appelé apprentissage formel), elle part souvent d’un besoin de l’entreprise qui souhaite transmettre un savoir à ses collaborateurs qui n’ont pas toujours l’envie d’apprendre.

Une récente étude a démontré que près de 80% des budgets de formations classiques sont consacrés à des apprentissages formels.

Or il y a un paradoxe évident : on investit des sommes importantes et du temps ainsi que de m’énergie pour des dispositifs qui ne représentent que 10% des vrais besoins d’apprentissage.

Il n’y a jamais eu vraiment de dispositifs pour accompagner les besoins jusqu’à l’arrivée du numérique, du digital et des nouvelles générations qui en découlent.

Le nouveau visage de la formation

En effet, de nos jours, la formation ne ressemble plus du tout à ce qu’elle pouvait encore être il y a 15 ou 20 ans.

Aujourd’hui, avec les nouvelles technologies, l’apparition du e-learning entre autre, l’apprenant devient actif et acteur de sa formation.

L’arrivée du digital dans le monde de l’entreprise et de la formation permet de travailler autrement, non seulement sur la formation traditionnelle mais aussi tout en apportant un environnement correspondant davantage à tout ce qui est informel.

L’objectif des entreprises, alors, est d’aligner les compétences de ses collaborateurs sur les marchés de l’entreprise tout en préparant l’apprenant dans les meilleures conditions.

De nouvelles méthodes entrent en jeu dorénavant, on pense notamment au e-learning, au Serious Game qui apporte une touche ludique à la formation et surtout aux MOOC (Massive Open Online Courses où chacun peut acquérir des compétences à distance auprès de grandes écoles.

Avec ces méthodes révolutionnaires, le visage de la formation n’est plus le même : aujourd’hui, des milliers de personnes peuvent être réunies pour assister à un cours en ligne, quel que soit le domaine concerné (droit, bureautique, management, marketing, etc.)

La question demeure : alors que l’apprentissage formel permet de rester connecté au monde réel, ce que l’on nomme le « social learning » offre aussi de multiples solutions pour se former.

Tout l’enjeu pour les entreprises réside désormais à trouver un juste équilibre ces deux mondes assurément complémentaires.

MoovOne, plateforme innovante pour la formation des managers

Formation Manager, Coaching Manager, Développement compétences managériales. 

Leslie Tedgui
leslie.tedgui@moovone.fr

Chief Marketing Officer

À lire également


Commenter l’article


Il n'y a pas de commentaires

Poster un commentaire

Demandez une démo

Découvrez comment notre solution peut accompagner la transformation de votre entreprise



*obligatoire