Formation : Les étapes clefs pour la digitaliser


Temps de lecture: 3 minutes

Formation : Les étapes clefs pour la digitaliser

Aujourd’hui, il est impossible de penser management et collaboration au sein d’une entreprise sans évoquer la notion de digital.

L’application du digital dans la formation est en train de changer le paysage de la formation professionnelle : désormais, les formations en présentiel s’oppose ou complètent les formations distancielles comme le sont les formations en ligne.

Pourquoi digitaliser la formation ?

Sur le plan interactif, digitaliser la formation va permettre au formateur de créer un support qui résumé toute sa journée de formation sur un seul support.

Que le discours du formateur soit découpé en chapitre ou en différents points, il peut désormais l’organiser de manière claire et associer les documents qu’il désire présenter (traditionnels documents PowerPoints mais aussi vidéos, quizz, jeux pédagogiques.)

La formation en ligne permet de créer davantage d’interactivité et d’échanges au sein d’une même communauté, on parlera da gamification, de jeu pédagogique, visant à favoriser la participation active des apprenants.

Enfin, la digitalisation de la formation permet de concevoir de vrais guides pédagogiques qui reprendront les plans de cours interactifs, qui peuvent être diffusés à l’ensemble des équipes formatrices afin d’unifier le cours et les informations.

Comment réussir la digitalisation d’une formation ?

Pour réussir la digitalisation d’une formation, voici quelques clés à inclure dans la stratégie :

Apprendre à synthétiser : le passage d’une formation en présentiel en mode distanciel nécessite un travail de réécriture total.
Il est important de créer une sorte de « pyramide de Maslow du contenu » et ensuite de rédiger les scripts percutants et synthétiques pour apporter la bonne information sans tourner autour du pot.
Une formation à distance reprend les mêmes idées qu’un cours en présentiel mais se répartit sur différents supports comme la vidéo, le contenu additionnel, un atelier en présentiel, des échanges live, etc.

Recruter les bons formateurs : si le formateur ne s’exprime pas clairement ou parle trop lentement (ou trop vite), il est fort possible que l’apprenant décroche de la formation et ne revienne jamais.
La clarté de l’élocution et le charisme de l’intervenant sont indispensables et c’est pourquoi le « casting » de ces derniers est essentiel.
Il faut trouver l’équilibre parfait entre l’expert et l’acteur qui sera à l’aise à l’oral.

Comprendre son public-cible : pour ne pas tomber dans l’infobésité avec de grandes bibliothèques de formation et des modules pas toujours cohérents en termes de durée ou de format, il faut optimiser sa présentation en fonction de public visé.
Ne pas oublier d’appuyer l’identité de l’entreprise et de la formation avec une charte graphique associée.

Communiquer en interne : la digitalisation de la formation passe par l’utilisation accrue des médias informatique et Internet comme les réseaux sociaux, les blogs, les flux RSS.
Pour qu’une vraie transformation digitale s’opère, l’entreprise doit apprendre à mieux communiquer en interne : production d’un teaser, envoi de campagnes d’emailing, analyse de données collectées.
Ce travail n’est plus réservé aux responsables RH, c’est à toutes les strates de l’entreprise de participer activement à la formations en ligne.

A lire aussi, notre article sur les universités d’entreprises.

 

Leslie Tedgui
leslie.tedgui@moovone.fr

Chief Marketing Officer

À lire également


Commenter l’article


Il n'y a pas de commentaires

Poster un commentaire

Demandez une démo

Découvrez comment notre solution peut accompagner la transformation de votre entreprise



*obligatoire