Digitalisation du manager : une nécessité absolue


Temps de lecture: 5 minutes

Digitalisation du manager : une nécessité absolue

A l’occasion de la transformation digitale de l’entreprise, le manager doit impérativement suivre une formation aux nouvelles technologies utiles au développement de l’entreprise. Cependant, il est également urgent de l’accompagner pour qu’il change sa posture. En effet, la transformation digitale impose de nouvelles organisations du travail. Pour réussir ses missions, le management doit devenir un adepte du « participatif ».

Les trois prérequis de la digitalisation du manager

La digitalisation de l’entreprise, c’est la promesse de mettre un terme une bonne fois pour toute à ces tâches chronophages qui ne favorisent ni la créativité, ni la productivité des équipes en général et du manager en particulier. C’est également la promesse d’entreprises plus compétitives et innovantes. En effet, le cloud, la data, les appli, les plateformes, les solutions Saas mais aussi les réseaux sociaux, entre autres, sont de plus en plus présents dans la sphère professionnelle parce qu’ils permettent à chaque acteur de la société de gagner du temps, et d’être par conséquent plus efficace et performant.

Si ce changement est initié par la direction, il doit en revanche être incarné par le management. A lui de convaincre les collaborateurs du bien-fondé de cette mutation et de répondre aux éventuelles contestations.

Cela implique trois choses :

  • Le manager doit adhérer au projet. Rappelons qu’il n’est pas exempt de résister à cette transformation. S’il est dépassé par les nouvelles technologies, il peut voir le digital comme un risque pour sa carrière et non une opportunité pour l’entreprise. Il faut donc l’accompagner pour qu’il mesure les enjeux de la transformation.
  • Le manager doit suivre une formation aux nouveaux outils qu’il est en charge de promouvoir et d’intégrer aux processus.
  • Enfin, il faut qu’il soit ou devienne un excellent communicant. Sachant faire preuve de pédagogie, on attend de lui qu’il exerce un management participatif, reposant donc sur le dialogue et l’échange.

Nouvelle organisation, nouveau management

La digitalisation impose aux entreprises d’adopter de nouveaux modèles d’organisation . Et ce, qu’elles le souhaitent ou non. Qu’elles l’aient anticipé ou pas. En effet, c’est une question de survie pour rester compétitives ou réussir son lancement dans une nouvelle activité. Car au-delà d’adopter de nouveaux outils, la digitalisation transforme en profondeur l’entreprise à tous les niveaux.

Travailler en mode projet se répand de plus en plus. Et les termes « participatif », « collaboratif » et « coopératif » s’imposent davantage chaque jour. Cette vision provoque des répercussions sur le management. Et pour cause, le rapport entre manager et collaborateurs est dépoussiéré.

Comme déjà évoqué ci-dessus, le manager doit apprendre à mieux communiquer avec ses équipes, mais il doit aussi faire preuve de patience et de bienveillance. En tant que leader, il détaille les objectifs individuels et collectifs puis motive ses collaborateurs pour qu’ils parviennent à les atteindre. Il a fait sienne la vision de la direction, il l’incarne.

Manager agile pour manager à distance

La transformation digitale, c’est aussi une virtualisation croissante des postes de travail. L’exemple le plus frappant étant le télétravail qui permet aux collaborateurs de continuer à prendre part au projet commun à distance. Et à toutes les distances.

En effet, du salarié exerçant son métier à son domicile situé à 30 minutes de son entreprise en passant par le salarié évoluant dans un pays différent voire un autre continent, désormais tout est envisageable. Email, messagerie instantanée et visioconférence facilitent les échangent et évitent de nuire au bon déroulé des opérations en cours.

Face à ces nouveaux contextes, le manager ne peut définitivement pas être enfermé dans la case du supérieur hiérarchique qui serait le seul détenteur de la vérité. Au contraire, le manager doit instaurer un climat de confiance et s’appuyer sur l’autonomie de ses collaborateurs s’il veut avoir une chance de mener à bien ses missions. Il doit donc développer leurs compétences et les encourager à mettre en place de bonnes pratiques.

Dans un climat de changement où tout se transforme de plus en plus vite, le manager doit pouvoir être accompagné dès que possible et de manière qualitative. S’il peut désormais manager à distance, il peut également suivre une formation à distance. Entre deux réunions, s’entretenir avec un coach par exemple, lui permet de tirer rapidement des enseignements et d’appliquer dans la foulée les astuces qui lui auront été suggérées.

La réussite d’une transformation digitale repose largement sur la transformation du manager. C’est pourquoi, il mérite un accompagnement spécifique. La formation lui permettra d’apprendre de nouvelles méthodes de management et d’adopter une posture plus agile et participative. Des clés qui se révèlent vitales pour atteindre ses objectifs au sein de cette nouvelle organisation.

Leslie Tedgui
leslie.tedgui@moovone.fr

Chief Marketing Officer

À lire également


Commenter l’article


Il n'y a pas de commentaires

Poster un commentaire

Demandez une démo

Découvrez comment notre solution peut accompagner la transformation de votre entreprise



*obligatoire